L'aîné(e)

L’aîné(e) est l’individu qui permet pour la première fois, à deux êtres d’accéder à la parentalité.

Dans l’inconscient collectif, l’aîné(e) ouvre la voix et joue le rôle de la fameuse « locomotive de la famille » de plein gré ou non. 

Autrefois, la famille s’apparentait à un arbre. 

La société, à présent, individualiste, une grande partie des branches ramifiantes de ces arbres a été coupée: les tantes, les oncles et consorts ont, pour certains d’entre nous, disparu.

Avec l’émergence du célèbre « Je travaille et je n’ai pas besoin de toi pour payer mon loyer« , les familles afropéennes ne sont pas épargnées par ce phénomène. 

Bon nombre d’entre elles ne sont plus que des troncs et ne se limitent qu’à un ou deux parents, aux enfants et aux grands-parents, s’ils sont toujours en vie.

De nombreux parents isolés, ont tendance à se recroqueviller sur eux-mêmes, n’ayant souvent que pour seul appui moral: leur premier/première né(e).

Les expériences de ses parents lui donnent l’opportunité s’il/elle écoute, d’avancer dans la vie, sans avoir à emprunter les sillons qui mènent au village de « Si je savais« .

Toutefois, l’enfant tiraillé entre les soucis de ses parents, son incapacité à leur venir en aide (comme il/elle souhaiterait) et son statut d’enfant, se retrouve parfois à porter une charge mentale qui n’est pas la sienne et qu’il/elle ne peut et ne doit pas porter. 

Les parents sont autant victimes que les enfants de cette configuration.

Même si tout le monde n’est pas concerné, il s’agit d’une réalité dont on parle très peu mais qui tend à s’amplifier.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Je suis curieuse de le savoir dans les commentaires.

PS: Cet article n’a pas pour finalité de poser un regard critique ou péjoratif sur la responsabilisation des enfants (qui concourt, à mon avis, à leur élévation et à leur bien-être).

0 commentaires
1 like
Article précédent: Non Madame, mon nom n'est pas compliqué. Si vous arrivez à prononcer Schwarzenegger alors vous pouvez prononcer le mien!Article suivant: Mixité dans le couple – Pourquoi et comment élever un enfant polyglotte?

Related posts

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?

Hello! Je suis Melissa NTUMBA MUKENDI. Originaire des deux Congo, je suis née en France, en banlieue parisienne. Passionnée de culture, j'aime apprendre et partager avec des personnes aux parcours saisissants. L'Afropolitaine, c'est l'occasion pour moi de rencontrer et d'échanger avec des femmes qui me ressemblent et qui sont toutes aussi captivantes les unes que les autres. J'ai hâte d'échanger avec vous et de vous rencontrer ! Afropolitainement vôtre. Voir Plus

Derniers Articles
Les Catégories
Newsletter